Les démonstrateurs 4.0, de nouveaux leviers de croissance à l’heure du numérique

La création de démonstrateurs 4.0, au cœur du projet Digital Wallonia 2019-2024, a été lancée par le gouvernement wallon en décembre 2018. Ce projet de grande envergure ambitionne de soutenir la digitalisation des entreprises du secteur de la construction et des industries, un enjeu crucial pour favoriser la mutation technologique induite par les outils numériques.

La vocation des démonstrateurs 4.0

Alors que s’esquisse une révolution industrielle sans précédent, de nombreuses entreprises n’ont pas encore amorcé leur transformation numérique. Certaines ne se sont pas équipées des outils digitaux indispensables et ne sont pas sensibilisées aux technologies de pointe, que sont l’IoT, l’intelligence artificielle, la réalité augmentée ou l’impression 3D, par exemple.

Certains dirigeants d’entreprises de pointe ou d’industries éprouvent encore des difficultés à appréhender l’industrie du futur et ses enjeux économiques. Pourtant, l’utilisation des nouvelles technologies s’affirme comme un important levier de croissance, permettant à la fois de déléguer des tâches répétitives et dangereuses à des machines « intelligentes », mais aussi d’améliorer la productivité et les conditions de travail des salariés et des opérateurs. Les processus d’automatisation et de robotisation des chaînes de production, à l’instar de l’utilisation de supports innovants, comme les tablettes et les lunettes connectées, font désormais partie intégrante des opportunités développées par la transformation numérique.
Pour aider ces entreprises à réaliser avec brio leur virage numérique, le Ministre de l’Économie et du Numérique et Vice-Président de la Wallonie a approuvé le déploiement de deux démonstrateurs, créés par de grands acteurs technologiques. L’un sera dédié à l’industrie, tandis que l’autre sera destiné aux entreprises du secteur de la construction.

Les démonstrateurs pour préparer et former les entreprises du futur

L’un des grands enjeux de l’industrie 4.0 consiste à rentabiliser tous les champs d’application des outils numériques, pour en étendre l’usage à l’ensemble des postes opérationnels. Ces derniers comprennent la mise en œuvre des chaînes de production connectées, permettant de faciliter le travail des opérateurs, mais également la simplification des prises de décision. Dans le domaine de la construction, le digital revêt plusieurs rôles complémentaires :

  • l’anticipation des processus,
  • la rationalisation des ressources,
  • le respect des contraintes environnementales,
  • une meilleure budgétisation des projets,
  • une approche prévisionnelle permettant d’accroître la rentabilité de la construction et son devenir sur le long terme.

Les démonstrateurs, en tant qu’outils pédagogiques, présentent dans ce contexte un intérêt considérable. Utilisés en tant que supports de formation, ils sont beaucoup plus efficaces et vecteurs de performance. Ils permettent de déployer un accompagnement de qualité des entreprises qui ne savent pas comment instrumentaliser les ressources digitales.

Le démonstrateur Industrie 4.0

Ce projet, porté par SIRRIS, Technocampus, Mecatech et Technifutur, consiste à illustrer de façon concrète le concept d’usine 4.0, à travers la création de deux mini-usines équipées de lignes de production connectées et enrichies des technologies les plus récentes. Ce démonstrateur, qui s’applique à tous types d’industrie et de produits, permet de créer une multitude de scénarios de test à destination des entrepreneurs et des décideurs. L’une de ses fonctions consiste à démontrer les conditions d’implémentation et les avantages des nouvelles technologies, telles que :

  • La réalité augmentée et la réalité virtuelle,
  • Les outils d’optimisation des flux de production
  • Les chaînes de production automatisées
  • La PML et l’analyse prédictive
  • Le traitement opérationnel des données en temps réel (Big Data).

Le démonstrateur Construction 4.0

Créé par le CSTC, CENAERO et le CETIC en partenariat avec SIRRIS, ce démonstrateur vise à montrer de manière concrète le potentiel induit par l’utilisation des outils numériques, tant en termes de productivité que d’amélioration de la qualité, dans le respect des contraintes environnementales accrues. À la fois outil décisionnel et didactique, le démonstrateur Construction ambitionne de dynamiser le secteur porteur de la construction en Wallonie. Il entend illustrer de quelle manière les nouvelles technologies peuvent optimiser toutes les phases d’un projet de construction à grande échelle. Par exemple, l’impression 3D et la réalité augmentée offrent une vision plus réaliste du cycle de construction et limitent le risque d’approximations ainsi que la mise en exergue des points de vigilance, tandis que l’utilisation d’objets communicants et collaboratifs fluidifie des échanges entre les différents intervenants.

Une démarche qui vise à s’étendre ?

Comme nous l’avons vu, les démonstrateurs numériques répondent à un double enjeu : sensibiliser les grandes entreprises de l’industrie et du secteur de la construction pour les aider à intégrer des outils digitaux vecteurs d’opportunités, mais également favoriser la montée en compétence des publics opérationnels, présents sur le terrain. En fonction du succès obtenu par ces initiatives récentes, il est envisageable d’imaginer leur démocratisation et leur utilisation en tant que support de formation. Les clés de la réussite d’un tel projet reposent sur des perspectives d’optimisation à grande échelle, perceptibles à travers toutes les strates de l’entreprise ou de l’industrie concernée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s